Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel
Un nouveau soutien au bénéfice des auteurs
de longs métrages de fiction et d’animation
 
 
Depuis 2014, des aides au développement sont accessibles aux projets de longs métrages de fiction et d’animation déposés à la Commission de Sélection des Films. Malgré ce soutien, le travail d'écriture et de développement restait sous-financé.
 
La Ministre de la Culture Bénédicte Linard, consciente des difficultés rencontrées par les auteurs, d'autant plus accrues par la situation sanitaire actuelle, a décidé d'aller plus loin en augmentant les moyens disponibles pour la création en Fédération Wallonie-Bruxelles dès septembre 2020. Au total, 840 000 € seront consacrés aux auteurs de Fédération Wallonie-Bruxelles chaque année.
 
Le nouveau système d’aides à l’écriture et au développement prévoit :
  • 24 aides à l’écriture par an (12 500 € par aide ; passage de 16 à 24 aides) ;
  • 12 aides au développement artistique par an (30 000 € par aide), visant à travailler les aspects artistiques du projet (écriture et réécriture du scénario, script doctoring, coaching, travaux de recherche) ;
  • 6 aides au développement production par an (30 000 € par aide), destinées aux travaux de préparation de la production (recherche du financement, pré-casting, repérages, élaboration d’une stratégie de promotion et de distribution).
 
Ces évolutions, élaborées en concertation avec le secteur, permettront de miser sur davantage de projets en devenir et de mettre des moyens supplémentaires à disposition pour approfondir leur développement.
 
Dans le cas où un projet de long métrage d'initiative belge francophone cumule toutes les aides à la création mises à disposition par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel (écriture, développement artistique, développement production et production), il pourra donc être soutenu à concurrence de 502 500 €, le CCA restant le partenaire privilégié des films belges francophones.
 
Cette réforme au bénéfice des auteurs fait notamment partie du plan de relance de la Ministre de la Culture Bénédicte Linard en faveur du secteur du cinéma et de l’audiovisuel dévoilé en mai dernier et est l’aboutissement d’une proposition de décret portée par la majorité parlementaire et adoptée à l’unanimité.
 
 
En savoir plus
 
 
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Instagram
Youtube
 
 
Cet email a été envoyé à .
Vous l'avez reçu car vous êtes abonné·e aux communiqués de presse du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel.
 
 
© 2020 Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel